Didier Baichère vote pour le CETA pendant que la planète brûle

Mardi 23 juillet, le CETA a été voté par une faible majorité de députés à l’assemblée nationale. L’Assos’REGAL déplore cette décision climaticide en pleine période de dérèglement climatique.

Au sein du groupe LREM, 9 parlementaires ont voté contre et 50 se sont abstenu. Didier Baichère a choisi une ligne anti-environnementale et sociale dure en approuvant l’accord. Nous l’avions pourtant rencontré pour lui demander de s’opposer au traité de libre échange et lui avions remis une lettre expliquant nos motivations. Didier Baichère n’a pas pris en compte la voix des Guyancourtois-es qui avaient co-signés cette lettre en octobre 2017.

Didier Baichère élu de justesse en 2017 et en mal de légitimité n’a pas trouvé utile de se mettre à l’écoute des habitant-e-s de sa circonscription. Didier Baichère, qualifié de “député fantôme” par la presse en raison de ses très nombreuses absences à l’assemblée, a brillé par son absence pour le premier vote contre le glyphosate en mai 2018. Puis en septembre 2018, ce dernier a voté contre l’arrêt du glyphosate en expliquant que les agriculteurs allaient arrêtés d’eux même “tout seul” d’ici 2021. On y croit ! #EcoloDeFacade

Une confirmation de plus de son désintérêt total pour l’alimentation saine et locale défendues par notre association.

Face à l’irresponsabilité du législateur, L’Assos’REGAL appelle les habitant-es des villes à rejoindre massivement les circuits courts de proximités. Ceci afin de le contrôle sur la provenance ainsi que la qualité de notre alimentation et pour massifier la coopération économique à l’échelle locale. A Guyancourt, vous pouvez rejoindre : 

Sur St-Quentin-en-Yvelines, vous pouvez trouver les circuits courts de proximité via le réseau SQY’Pousse.

2 commentaires sur Didier Baichère vote pour le CETA pendant que la planète brûle

    • “Le « véto climatique » sera donc effectif dès la ratification par les 28 États-membres.”

      ==> Mensonge. Le véto climatique ne s’appliquera que lorsqu’il n’entrera pas en conflit avec le CETA. Je vous invite à relire le texte… du CETA. Donc le véto climatique c’est du vent, comme le reste de votre com’. D’ailleurs il est assez savoureux d’avoir mis Nicolas Hulot en photo pour illustrer votre propos, votre CETA voilà ce qu’il en pense: https://youtu.be/oOJ8pVuP2V8

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*