Accueil nouveaux adhérent-e-s: 20H - Début : 20H30 - Fin : 22H30


Projection débat jeudi prochain – “Prêt à jeter” par L’Assos’REGAL

L’Assos’REGAL participe au Défi Zéro Déchets organisé par l’ALEC. Dans ce cadre, nous organisons une projection-débat autour du thème des déchets électroniques et de l’obsolescence programmée jeudi 18 octobre prochain. L’accueil est à 19h30 et Lire plus

0 comments

La Fête des possibles à SQY, ça commence le 15 Sept !!!

0 comments

Défi Zéro déchet, sans emballage c’est moins de gaspillage !

Nous sommes heureux de relayer et participer au défi zéro déchet initié par l’ALEC SQY. Le sur-emballage est un problème récurrent que l’on rencontre dans les super marchés, à L’Assos’REGAL, nous prenons le partie de Lire plus

0 comments

Samedi 23 juin : Projection “0 phyto 100% bio” à Guyancourt

Venez nombreux assister à la projection du documentaire “0 phyto 100% bio” le samedi 23 juin à 16h  Villa Simone Signoret (Quartier Villaroy) Guyancourt Chemin de la Pléiade , Rue Jules Michelet, 78280 Guyancourt Ce Lire plus

1 comment

Grainotheque: Atelier repiquage et troc de graines

0 comments

Soutien aux désobéissants de Greenpeace: ils l’ont fait pour moi !

L’Assos’REGAL soutien l’action des désobéissants de Greenpeace ! Signez la pétition !

0 comments

L’Assos’REGAL invite les parents Guyancourtois à se rendre au Pique-Nique de Buloyer

Pour relocaliser les cantines scolaires (pétition à signer ici), nous avons besoin d’une agriculture perenne à St-Quentin en Yvelines. C’est l’objet du réseau très dynamique SQY’Pousse qui organise un Pique Nique devant la ferme de Lire plus

0 comments

500 signataires pour les cantines bio et locales à Guyancourt, c’est possible !

¹ pain et un produit local par semaine. ² l’équivalent de 2 repas complets par an.  

3 comments

500 signataires pour les cantines bio et locales à Guyancourt, c’est possible !

  

Chaque jour, ce sont près de 7 millions de repas qui sont servis dans les établissements scolaires français.

Dans un récent sondage IFOP effectué pour le compte d’Agir pour l’Environnement, 86% des personnes interrogées se déclarent favorables à l’introduction d’une part importante de bio en restauration collective. La mairie de Guyancourt affiche l'objectif "d'apprendre le bien manger aux jeunes générations grâce à des repas équilibrés, tout en incluant une dimension durable aux produits qu’ils retrouvent dans leur assiette" (Guyancourt magazine n°521 -décembre 2017).

Actuellement, nous évaluons la part de bio à 1% environ ¹ et de local de 10 à 15% ² sur l'année dans le contrat signé récemment par la ville avec la SOGERES.

Afin de servir à nos enfants une assiette saine, plus éthique et écologique, notre ambition collective est l'introduction d'un minimum de 20% de produits bio et 40% de produits locaux dans le prochain contrat en 2021.

Pour accompagner ce changement, nous demandons

A court terme,

  • Introduire progressivement des produits bio et locaux en lien étroit avec les producteurs : deux produits réguliers remplacés chaque année (ex : lentilles, pommes) jusqu'à la fin du mandat.
  • Encourager la lutte contre le gaspillage alimentaire dans l'ensemble des établissements et des autres acteurs de la chaîne
  • Diversifier l'apport de protéines dans les assiettes : moins d'animal, plus de végétal

A moyen terme, soutenir l'implantation de producteurs et la création d'une filière locale de transformation de produits biologiques : légumerie, conserverie...

La transition vers une cantine adaptée aux réflexions actuelles sur les régimes alimentaires est amorcée. Ensemble, faisons un pas de plus vers la relocalisation Guyancourtoise !

¹

pain et un produit local par semaine.

²

l'équivalent de 2 repas complets par an.

**votre signature**

Signer
233 signatures = 47% de l’objectif
0
500

Partager avec vos amis:

   

En direct !

2018.07.09

Ne lâchons rien ! Pour des pactes municipaux exigeant en 2020 !

Selon une étude du WWF publiée vendredi, les dix principales métropoles doivent doubler ou tripler leur effort avant 2030 pour tenir les engagements de l’accord de Paris.

2018.06.28

7/ Faut-il vraiment construire des gares là où ne vit personne ?

Les acteurs ne cessent de répéter que le Grand Paris Express n’a pas vocation à développer encore davantage l’étalement ... See more

10 questions iconoclastes sur le Grand Paris Express

2018.06.25

A soutenir :)

LE PROJET :L’idée est de montrer des agriculteurs sur un territoire particulier (le Plateau de Saclay, à 20 km au sud-ouest de Paris, à cheval sur les deux départements de l'Essonne et des ... See more

logo carre nb
L'épi du Routoir est une épicerie avec des produits locaux, sains et à prix accessible près de chez vous géré directement par les habitant-e-s. En savoir plus

Je souhaite recevoir des nouvelles